18 avril - Histoire

 

Le 18 avril 1982, au cours d’un colloque organisé par le Comité tunisien de l’ICOMOS, qui coïncidait avec une réunion du Bureau à Hammamet, il fut discuté de la création d’une Journée pour célébrer la diversité du patrimoine à travers le monde. A partir de cette idée, la Journée Internationale des Monuments et des Sites a vu le jour. Ce projet a été approuvé par le Comité Exécutif qui a fourni des recommandations pratiques aux Comités Nationaux sur l’organisation de cette journée

Enfin - et surtout, cette idée a été également approuvée par la Conférence Générale de l’UNESCO dans une résolution lors de sa 22e session en novembre 1983 recommandant que les Etats Membres examinent la possibilité de déclarer le 18 avril chaque année « Journée Internationale des Monuments et des Sites ».

Etant donné que de nombreux pays ont déjà établi des journées du patrimoine, telles que les Journées Européennes du patrimoine en septembre, la Journée Internationale des Monuments et des Sites offre une opportunité pour tous les Comités Nationaux de l’ICOMOS de défendre ensemble leur cause commune le même jour.

Lors de la renaissance de cette journée en 2001, le Président de l’ICOMOS, Michael Petzet, et le Comité Exécutif ont proposé à tous les Comités que le 18 avril soit utilisé pour attirer l’attention sur un type particulier de patrimoine culturel en péril, en conjonction avec le Rapport ICOMOS sur les Monuments et les Sites en Péril. Chaque année, un nombre croissant de Comités Nationaux de l’ICOMOS dans le monde organise des événements particuliers le 18 avril.

 

Additional information