Paris, le 18 avril 2014

ICOMOS, par l’intermédiaire de son Comité scientifique international sur les Villes et Villages Historiques (CIVVIH) et de son Comité national roumain, a exprimé ses vives préoccupations au sujet de la sauvegarde du patrimoine de la ville historique de Bucarest dans une lettre adressée, le vendredi 18 avril 2014 à l’occasion de la Journée internationale des monuments et des sites, aux plus hautes autorités du gouvernement national, du ministère de la Culture roumain et de l'administration de la ville de Bucarest.

Préoccupée par la dégradation du patrimoine architectural et culturel de Bucarest, par les démolitions, l'abandon des bâtiments historiques, un développement urbain non durable et des mesures de réhabilitation inappropriées, ICOMOS appelle les autorités roumaines, entre autres mesures, à mettre fin à ces démolitions et destructions, et offre d’une part son assistance pour le développement de stratégies locales en faveur de la préservation du patrimoine architectural de Bucarest par un développement social et économique durable et une politique de conservation intégrée, et d’autre part lorsque des problèmes techniques sensibles ou des contraintes d'aménagement urbain complexes menacent le patrimoine bâti.

Additional information